Vivez l'apprentissage en ligne synchrone d'une langue.
Blog > Comment tirer le meilleur parti de votre première rencontre linguistique?

Comment tirer le meilleur parti de votre première rencontre linguistique ?

Écrit par E-QIP le 18 avril 2019

Les rencontres linguistiques peuvent être un excellent moyen de mettre en pratique la langue que vous avez apprise, mais si vous n'avez jamais participé à un tel événement, la première rencontre peut être décourageante. Que se passera-t-il si vous ne comprenez pas ce que les gens disent ? Et si vous ne savez pas comment répondre ? Se retrouver avec des inconnus peut être intimidant dans le meilleur des cas ; ajoutez-y la barrière de la langue et vous obtenez la recette d'une expérience carrément angoissante.

Mais ce n'est pas une fatalité. Les rencontres linguistiques (y compris les réunions hebdomadaires de l'E-QIP en anglais, français, japonais et espagnol) ont tendance à être des environnements chaleureux et accueillants, et les personnes que vous y trouverez seront soit dans le même bateau que vous (apprenants de tous niveaux cherchant à discuter et à pratiquer), soit des locuteurs natifs particulièrement intéressés à partager ce qu'ils savent.

7X9A8912.JPG

Que vous soyez encore un peu craintif ou impatient, découvrez nos conseils pour profiter au mieux de votre première fois.

Renseignez-vous sur ce que vous devez apporter.

Les rencontres linguistiques sont souvent gratuites, bien que certaines attendent des participants qu'ils apportent de la nourriture ou des dons (à l'E-QIP, par exemple, on demande aux Tea Timers d'apporter soit un don de 3 dollars, soit un en-cas à partager avec le groupe). Dans d'autres cas, on attend de vous que vous participiez à un "échange" de langues, en discutant avec des apprenants de votre langue maternelle et en pratiquant votre propre langue cible en retour. Les informations sur les rencontres sont souvent faciles à trouver sur le site web du groupe, la page Meetup ou le groupe Facebook, alors faites vos recherches avant de quitter la maison pour éviter tout embarras inutile !

Vous aimerez peut-être aussi lire... Comment les langues modifient-elles notre vision du monde ?
Répétez quelques phrases clés à l'avance

Bien qu'il n'y ait pas de niveau requis ou d'attentes en matière de compétences conversationnelles pour la plupart des rencontres linguistiques, votre première rencontre se déroulera beaucoup plus facilement si vous maîtrisez quelques phrases de salutation de base avant de vous présenter. Savoir donner son nom, dire d'où l'on vient (et quelle est sa langue maternelle/cible) et poser aux autres des questions simples sur eux-mêmes vous aidera à engager la conversation (même si vous ne pouvez pas aller plus loin au début).

Apportez un petit carnet de notes

Les rencontres sont destinées à la conversation et non à la prise de notes, mais cela ne veut pas dire que vous ne voudrez pas noter le nouveau vocabulaire et les nouvelles expressions. Le fait d'avoir un carnet à portée de main (ou votre téléphone, si un carnet vous semble trop voyant) vous permet également de vous référer aux notes que vous avez prises avant des mots utiles pour parler de soi, poser des questions, etc. Personne n'a envie de discuter avec quelqu'un qui a le visage plongé dans un livre, mais le fait d'emporter une "couverture de sécurité" peut vous mettre à l'aise, que vous l'utilisiez ou non.

7X9A3275.JPG

Amener un(e) ami(e)

Si vous connaissez des amis qui parlent votre langue cible (ou l'une des langues qui seront utilisées lors de la rencontre), amenez-les pour qu'ils vous soutiennent moralement. Les rencontres linguistiques vous obligent à sortir de votre zone de confort et à communiquer dans votre langue cible (ce qui n'est pas toujours le cas lorsque vous discutez avec des amis qui comprennent votre langue maternelle), mais il n'y a pas de mal à amener ces mêmes amis pour vous sentir un peu plus à l'aise.

Vous pourriez également apprécier de lire... Comment le langage affecte la résilience après une crise
En cas de doute, trouvez un grand groupe et écoutez.

Bien sûr, le but des rencontres linguistiques est de s'entraîner à parler, mais si vous n'en êtes pas encorelà (ou si vous êtes juste un peu timide), vous pouvez aussi tirer beaucoup d'avantages à simplement écouter les autres parler. écouter les autres parler. Utilisez le carnet (ou le téléphone) que vous avez apporté pour noter tout nouveau vocabulaire que vous voudrez peut-être consulter plus tard. Et si vous voulez que quelqu'un répète quelque chose, demandez-le. D'après notre expérience, un simple "pouvez-vous répéter cela ?" est beaucoup plus efficace qu'un regard vide.

Comment aimez-vous vous préparer pour les rencontres linguistiques ? Faites-le nous savoir dans les commentaires. Bonne discussion !

Partager cet article

Copyright © 2024 E-QIP
chevron vers le bas
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram