Vivez l'apprentissage en ligne synchrone d'une langue.
Blog > 5 conseils pour renforcer la confiance en soi dans les langues

5 conseils pour renforcer la confiance en soi dans les langues

Écrit par E-QIP le 17 mai 2018

Une fois que le manuel familier a disparu et que la conversation commence, de nombreux apprenants ressentent soudain une perte de confiance. Tout ce que vous avez étudié vous a permis d'arriver à ce moment de face-à-face, mais soudain, vous n'avez plus aucune idée. Les mots ne sortent pas correctement. Vous paniquez.

Dans ces moments-là, rappelez-vous que tout le monde connaît des changements dans son niveau de confiance. Des débutants aux locuteurs de longue date, les moments de doute vont et viennent tout au long du parcours d'apprentissage. L'acquisition d'une confiance en soi dans une langue est un objectif de toute une vie, mais qui deviendra plus facile avec le temps et la pratique.

E-QIP_explorationMTL-10

Pour vous aider dans votre apprentissage, voici 5 conseils pour renforcer votre confiance en vous :

1. Parlez à vous-même (et répondez)

Cela semble un peu bizarre au début, mais c'est la meilleure façon de créer un environnement immersif où que vous soyez. Lorsque vous vous réveillez le matin, dites "bonjour" et répondez "bonjour à vous aussi !". En regardant la télévision, demandez-vous "Que pensez-vous qu'il va se passer ensuite ?" et répondez par votre prédiction. Plus vous ferez cela, plus vous commencerez à remarquer les sujets avec lesquels vous êtes à l'aise et ce que vous devez apprendre ensuite. Plus important encore, le fait de vous impliquer dans la langue de manière constante rendra l'expression orale dans votre deuxième langue tout à fait naturelle.

2. Utiliser l'approche du "guide de conversation"

Nous sommes tous passés par là : une fois que l'on s'est installé dans une conversation, les idées et les mots viennent rapidement. Mais il peut être intimidant d'en arriver là ; l'ouverture de la conversation est la partie la plus difficile. Pour utiliser l'approche du recueil de phrases, réfléchissez aux situations dans lesquelles vous vous trouvez souvent et répétez les phrases qui peuvent être utilisées dans ces moments-là. Entraînez-vous à les utiliser à chaque fois que vous en avez l'occasion. Par exemple, lorsque vous allez chercher votre café le matin : "Que recommandez-vous ?"; "Cela vous dérange si je m'assois ici ?"; "Vous faites la queue ?" Si vous pouvez entamer la conversation avec aisance, le reste viendra plus naturellement.

Vous pourriez également apprécier de lire... 10 applications pour gagner du temps et atteindre vos objectifs d'apprentissage des langues

3. Explorez vos centres d'intérêt

Comme pour le guide de conversation, réfléchissez à vos centres d'intérêt et développez des sujets de conversation qui vous intéressent. Vous aimez cuisiner ? Réfléchissez à la manière dont vous pourriez décrire votre plat préféré. Vous aimez l'escalade ? Où recommanderiez-vous à un débutant de commencer ? En développant des conversations autour de vos centres d'intérêt, vous vous sentirez plus à l'aise pour raconter des histoires et partager vos idées.

E-QIP_Blog-apr26-1

4. Tenir compte de l'autre point de vue

Les malentendus ou les silences gênants qui surviennent n'ont peut-être rien à voir avec vos compétences linguistiques. Les gens (quelle que soit leur langue) peuvent être nerveux lorsqu'ils rencontrent quelqu'un de nouveau ou qu'ils entretiennent une conversation avec une personne qu'ils ne connaissent pas très bien. Gardez cela à l'esprit chaque fois que vous sentez une baisse de confiance en vous, et continuez à essayer.

Dernier point, mais non le moindre...

5. Se concentrer sur les moments positifs

Si une interaction vous fait perdre confiance en vous, prenez un peu de recul pour réaliser qu'il ne s'agit que d'un moment parmi d'innombrables autres. Pensez aux personnes et aux interlocuteurs potentiels qui sont gentils, qui vous soutiennent et qui sont amicaux. Si vous vous sentez découragé, prenez le temps de reconnaître les moments positifs de votre apprentissage linguistique et réfléchissez aux progrès que vous avez réalisés.

Que vous soyez débutant ou professionnel chevronné, n'oubliez pas que l'apprentissage d'une langue est un parcours semé d'embûches. La confiance en soi est une compétence en soi, qui se développe avec le temps et la patience. Soyez fier de votre travail et n'abandonnez pas.

Partager cet article

Copyright © 2024 E-QIP
chevron vers le bas
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram